Vacance Genova, Offres Agritourisme, Maisons Vacance

Vacance Genova, Offres Agritourisme, Maisons Vacance, villa, Bed and Breakfast


Ville d'art et métropole penchée sur la mer, Gênes s'est étendue autour du port, anse naturelle qui est depuis toujours un lieu de trafics florissants et d'échanges commerciaux. Son c'ur antique, le centre historique médiéval le plus grand d'Europe, est sillonné par un dense réseau de ruelles où l'on découvre l'âme multiculturelle qui caractérise depuis toujours l'histoire de la ville. Ici, entre les boutiques, les restaurants et les beaux magasins, on retrace le noble passé de Gênes la Superbe, qui se dévoile dans les demeures du seizième siècle, les édicules votives baroques, les magnifiques églises qui donnent sur des petites places encastrées entre les immeubles anciens.

La modernité est seulement à quelques pas, dans les lieux restitués aux habitants et aux touristes grâce aux restaurations et aux grandes rénovations urbaines réalisées ces dix dernières années.

L'Expo avec l'Aquarium, la rue San Lorenzo, le Palais Ducal et la splendide rue Garibaldi avec tous ses musées. Le charme de la ville est aussi présent dans les nombreuses délégations de Nervi à Voltri, qui étaient des communes autonomes jusqu'aux années Vingt, et où on peut découvrir des villas entourées de parcs du dix-neuvième siècle, de jolies promenades au bord de la mer, et des musées, petits et grands

Parcs de Nervi
En empruntant viale delle Palme - où l'on se promène entre deux allées de hauts palmiers aux frondaisons luxuriantes - on s'éloigne du parking de la gare et on entre dans les Parcs de Nervi. En parcourant des sentiers bordés de prés verdoyants, de pins-parasols et de palmiers, on découvre cette zone de verdure de dix hectares née de l'union des jardins de Villa Grimaldi (siège de la Collection Frugone), Villa Serra (siège de la Galerie d'Art Moderne) et Villa Groppallo. Parmi les palmiers, de par sa rareté et son importance car c'est un des rares exemplaires en Italie, se distingue le Géant du Chili: plante originaire de l'Amérique du Sud et que l'on reconnaît par son fût large et trapu, elle a environ 150 ans et mesure 10 mètres de haut. Non loin de là on trouve la roseraie qui offre le meilleur d'elle-même pendant la floraison entre avril et novembre. A quelques pas de là, la mer: calme ou en tempête, elle est toujours un spectacle pour ceux qui l'observent en parcourant les deux kilomètres de la promenade Anita Garibaldi qui suit le profil des falaises jusqu'au petit port de Nervi, coeur de cet ancien bourg de pêcheurs. Depuis la promenade le regard peut s'étendre jusqu'au Promontoire de Portofino et, à l'ouest, jusqu'au cap Mortola. Le long du parcours on peut s'arrêter aux terrasses des petits cafés pour observer les villas à demi cachées par les oliviers et les fleurs, la tour des Sarrasins et le château. Avant de se diriger vers le centre ville on conseille de visiter le musée de la villa Luxoro, près de Capolungo, entrée via Aurelia 29: il conserve des meubles, des objets et des tissus de fabrication génoise datant des XVIIe et XVIIIe siècle et une riche collection de figurines de crèche.


Villetta Dinegro - Gênes centre
De Nervi on atteint le centre ville en parcourant les dix kilomètres d'une route donnant sur la mer. En arrivant piazza Corvetto, au-delà de la statue représentant Mazzini, on aperçoit immédiatement la chute d'eau qui coule à travers le parc verdoyant de la villetta Dinegro: un paisible refuge qui, en quelques pas, permet d'abandonner les bruits et les rythmes urbains, connu surtout parce qu'il abrite le musée d'Art oriental Edoardo Chiossone. De grandes sculptures bouddhistes, armes et armures, céramiques et porcelaines, costumes et tissus, émaux, masques et anciennes peintures : ce sont les objets et les images qui composent l'exposition permanente et dont le charme côtoie celui du décor extérieur. Depuis la terrasse du musée on admire le panorama exceptionnel des toits des palais Renaissance de via Garibaldi et des ardoises médiévales du centre historique jusqu'à la Lanterna. En parcourant les allées bordées de camélias et de grands arbres qui entourent la statue érigée à Giuseppe Mazzini à la fin du XIXe siècle, le buste en marre de Carrare représentant le poète Giosuè Carducci et les fleurs rares, on découvre l'unicité de ce coin paisible nanti d'un petit lac et d'un pavillon chinois au sommet de la colline. Ceux qui ont un peu de temps et aiment les arbres séculaires, peuvent se rendre piazza Manin, à quelques rues de distance, et prendre le train historique qui conduit à Casella, dans l'arrière-pays. Là, via Fieschi, on peut admirer un superbe Cèdre du Liban de trois cents ans et trente mètres de haut.


Villa Serra di Comago - Sant'Olcese
En remontant la Vallée Polcevera depuis Bolzaneto, on arrive à Sant'Olcese, commune génoise où l'on trouve la villa Serra: deux nobles demeures (une villa du XVIIe siècle et l'édifice Tudor de style bien anglais) entourés d'un grand parc conçu par le marquis Orso Serra à la deuxième moitié du XIXe siècle et réalisé par Carlo Cusani, marquis lui aussi, qui donna ici libre cours à sa vocation d'architecte romantique et paysagiste. Le jardin est caractérisé par un savant jeu d'eaux déviées du torrent Comago. Le long des allées qui mènent à la découverte des trois lacs et de la pittoresque chaîne d'eau (un ruisseau avec de nombreuses chutes d'eau) on rencontre des arbres majestueux et des plantes exotiques parmi lesquelles se distinguent un gigantesque séquoia, des groupes de hêtres et de sapins rouges qui contrastent avec le fond verdoyant des prés, des magnolias, des sophoras et des cèdres.

Offres en Ligurie, ètè 2016 Ligurie